Au Sénégal, le gouvernement Sonko n’a pas révélé de nouveaux fonctionnaires fictifs

Partager

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Une publication virale sur les réseaux sociaux, notamment X et Facebook, prétend de manière erronée qu’Ousmane SONKO, nouveau Premier ministre sénégalais, a révélé l’existence de 1 169 fonctionnaires fictifs, entraînant un détournement de 5 700 milliards du trésor public. L’information date de plus de deux ans.

D’après ce compte X, Ousmane SONKO aurait « révélé qu’il y a 1 169 fonctionnaires fictifs, entraînant un détournement de 5 700 milliards du trésor. » Une photo de l’actuel Premier ministre sénégalais accompagne la publication qui cumule des centaines de réactions et des milliers de vues.

     Faux/ capture d’écran sur le réseau social X, 01mai 2024
La vrai source/ affiche du media ACTU221.NET, la déclaration vient de Gallô Bâ en novembre 2022.

Vérification ?

A travers une recherche avec des mots clés, nous remarquons que c’est une déclaration de l’ancien ministre de la fonction publique, Gallô Bâ (voir l’affiche). Il estime que « 1 169 fonctionnaires fictifs ont été débusqués du fichier solde de l’État. Et ces agents de l’État fictifs ont coûté au contribuable sénégalais 5 700 000 000 de FCFA selon le ministre de la fonction publique Gallô Bâ, à la suite aux résultats de l’audit physique et biométrique des agents de l’État, en 2012.» Voir l’article entier sur  l’ACTU221.NET ou encore sur ce site. Il s’agit d’une déclaration officielle datant du 26 novembre 2022 sous la présidence de Macky Sall qui a été détournée de son contexte.

Ensuite, nous avons entrepris une seconde recherche en utilisant les mots-clés « le nombre de fonctionnaires fictifs au Sénégal’’. Nous n’avons retrouvé aucune trace d’une telle information sur les principaux sites d’information nationaux et internationaux attribuant cette déclaration à Ousmane SONKO, depuis sa prise de fonction du Premier ministre, le 09 avril 2024.

En outre, aucun communiqué officiel du Gouvernement ne mentionne cette information, car il n’a pas encore effectué de contrôle et d’audit des effectifs de la fonction publique. Le gouvernement Sonko a plutôt ordonné des audits et des contrôles financiers dont les résultats n’ont pas encore été rendus publics.

Mahamadou ISSIAKA

Partager

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Téléphone

Email