Faux, cette sud-africaine n’a pas accouché de dix enfants

Partager

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

La photo d’une sud-africaine qui aurait accouché de 10 bébés circule sur la toile malienne. Une rumeur qui n’est pas à sa première sur les réseaux sociaux, mais en réalité il s’agit d’une fake new.

« Une sud-africaine de 37 ans après 10 ans sans enfants finit par accoucher de 10 enfants (7 Garçons 3 filles) … » C’est cette légende qui accompagne la photo de la dame. Les clichés montrent plusieurs nouveaux-nés, et une femme au ventre extrêmement gonflé, assise aux côtés d’un homme. La publication prétend montrer « la première personne à mettre monde des décuplés. » Elle aurait ainsi battu le record Guiness établi par Halima CISSE, la Malienne qui a donné naissance à un nonuplé dans un hôpital du Maroc au mois de Mai 2021.

Infox

Cette publication n’en est pas à sa première diffusion sur internet.  En 2021, l’histoire avait fait couler beaucoup d’encre sur la toile et dans les médias locaux et internationaux.

Dans cet article, le site d’information de BBC news rapporte que « l’’affirmation selon laquelle la Sud-Africaine Gosiame Sithole a donné naissance à dix bébés au début du mois est fausse, selon une enquête officielle. » Auparavant, le média britannique avait induit en erreur ses lecteurs en donnant plus d’échos à la rumeur qui avait été d’abord relayée par des médias locaux.

Le journal précise que selon le gouvernement provincial, aucun hôpital de la province de Gauteng n’a enregistré la naissance de décuplés. Des tests médicaux montrent que Mme Sithole, mère de jumeaux de 8ans n’a même pas été enceinte récemment. Et « personne n’avait encore vu les bébés », ajoute la radio britannique citant un porte-parole du gouvernement sud-africain.

La photo des bébés est sortie de son contexte

Par ailleurs, la photo des bébés qui accompagne la publication date de près de douze ans. Elle a été prise dans un hôpital indien du nom de 21st Century Hospital [de] Surat, en novembre 2011, selon nos confrères du site 20minutes. Le directeur de cet hôpital expliquait en 2018 que ce jour-là, son équipe avait « aidé à accoucher 11 femmes enceintes qui avaient eu recours à la fécondation in vitro au sein de son établissement. »

Ce genre de fausses informations est fréquent sur les réseaux sociaux. En 2018, des rumeurs folles avaient faire croire qu’une Indienne avait accouché de 11 bébés alors qu’il s’agissait d’enfants nés le même jour de mères différentes.

Adama MAIGA

Partager

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Téléphone

Email