Mali: tenue des travaux de consultation nationale pour la réunion Stockholm+50

Partager

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

En prélude à la réunion internationale sur l’environnement, les travaux de consultation nationale du Mali pour la réunion Stockholm+50 ont démarré le mardi, 26 avril 2022 à Bamako. La cérémonie a débuté en présence de plusieurs officiels, notamment le Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, la Représentante de l’Ambassadeur du Royaume de Suède au Mali, l’Ambassadeur, Directeur de la coopération Multilatérale, le Représentant Résident Adjoint du PNUD au Mali et Mme la Maire de la Commune 3 du district.

Présidés par l’Ambassadeur SEM. Seydou COULIBALY, Directeur de la Coopération Multilatérale, ces travaux de consultation ont permis, à travers des débats constructifs et inclusifs, d’informer et de produire un rapport sur les défis et les préoccupations majeures des Maliens sur le climat et l’environnement. Cet atelier de deux jours a regroupé des experts et des représentants de toutes les régions du Mali.

Rappelons que l’Assemblée générale des Nations Unies, dans sa résolution 75/280 du 24 mai 2021, a décidé de convoquer une réunion internationale intitulée « Stockholm+50 : une planète saine pour la prospérité de tous – notre responsabilité, notre chance », à Stockholm les 2 et 3 juin 2022. Cette rencontre internationale commémorera également les 50 ans de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement humain. Elle vise à contribuer à accélérer la mise en œuvre des objectifs de Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030 en vue d’une reprise durable post-COVID-19.

Au cours de la consultation, les participants ont travaillé sur quatre thématiques prioritaires, à savoir :

1- la gestion durable des forêts et de la biodiversité,

2- l’agriculture durable résiliente au changement climatique,

3- la promotion des énergies renouvelables,

4- la gestion durable des déchets.

Ces quatre sujets représentent les thématiques prioritaires retenues par le Mali pour la réunion

internationale Stockholm + 50.

Aussi, ces consultations nationales sont organisées en vue de :

– construire et partager une vision globale sur la façon de parvenir à une planète saine et à la prospérité pour tous en accélérant les progrès vers les objectifs de développement durable et les accords multilatéraux sur l’environnement grâce à une reprise verte inclusive ;

– offrir aux membres de la société civile et au secteur privé la possibilité de prendre des mesures prioritaires susceptibles de faire progresser les politiques nationales et sectorielles qui luttent contre le changement climatique et tirer parti des solutions fondées sur la nature. Cela peut s’appuyer sur les contributions déterminées au niveau national (CDN), les stratégies et plans d’action nationaux pour la biodiversité (PSNB), l’économie verte, la relance verte et les cadres des ODD et en informer ces derniers ;

– amplifier les voix des pauvres, des jeunes, des femmes, des communautés locales et d’autres groupes marginalisés ;

– influencer les débats nationaux et mondiaux qui tiennent compte des points de vue de toutes les parties prenantes.

Au Mali, cet évènement est placé sous le thème : un Mali vert, prospère et résilient au changement climatique.

Pendant la cérémonie de lancement des consultations, les officiels présents ont tous exprimé leur souhait de voir, au terme de ces consultations, des recommandations pertinentes qui prendront en compte les préoccupations majeures de toute la population malienne sur l’environnement et le climat.

A noter que « l’objectif ultime de ces deux jours de consultations est de contribuer à l’élaboration du rapport national avec la participation de toutes les parties sur les thèmes préalablement déterminés par les organisateurs et les thématiques prioritaires du Mali retenues pour Stockholm+50 que sont : l’agriculture, l’énergie, les déchets, la forêt et la biodiversité », a déclaré le Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable.

Sekou Bagayoko

 

Partager

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Téléphone

Email