Non, le Mali ne s’est pas retiré de l’ONU

Partager

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Une publication virale sur le réseau social X (anciennement Twitter) affirme de manière erronée que le Mali se retire de l’Organisation des Nations Unies, tout en utilisant la photo du Ministre d’État, de l’Administration Territoriale et porte-parole du gouvernement.

Ce compte X a publié une image le 11 avril 2024, avec la légende suivante : « Le Mali se retire de l’ONU avec effet immédiat. » On y voit le chef du département de l’administration territoriale et des collectivités locales. La publication a suscité beaucoup de réactions, avec plus de 4 500 likes, 400 commentaires, 460 retweets et 490 000 vues.

Nous avons trouvé la même photo sur plusieurs site web et pages Facebook (1, 2, 3, 4) avec le même message mensonger.

C’est de l’intox

Cependant, il est important de noter que cette information est complètement fausse. A la date du 13 avril 2024, le Mali est toujours membre de l’ONU.

Lors d’un entretien, Alhadou Coulibaly, chargé de mission au ministère de l’administration territoriale et des collectivités locales a été catégorique : « S’il y a une telle décision, le ministre fait un communiqué lu à la télévision nationale ou il informe les journalistes à travers une conférence de presse. »

Plusieurs éléments indiquent que l’information est fausse :

1-   Absence de communication officielle : Si le Mali avait quitté l’ONU, une telle décision aurait fait l’objet d’une communication officielle par les canaux habituels (journal télévisé national, communiqués de presse, etc.).

2-   Aucune trace dans les médias : Ni les médias nationaux ni internationaux n’ont fait état d’un retrait du Mali de l’ONU.

3-   Publications ironiques : Le compte X (Hervé Doumbia) en question à l’origine de la publication est connu pour ses publications ironiques à l’endroit des autorités de la transition. Il est possible que cette information ait été diffusée à des fins satiriques.

Des internautes profitent parfois de situations comme le retrait du Mali de la CEDEAO pour diffuser de fausses informations.

Kokouna Yaya KONE

Partager

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Téléphone

Email