Faux, cette centrale solaire de Kita est antérieure à la transition malienne

Partager

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Des images de la centrale solaire de Kita sont présentées sur les réseaux sociaux comme étant une récente initiative des autorités de la transition au Mali afin de fournir de l’électricité aux populations maliennes. Cependant, cette affirmation est fausse, mais la centrale est en réalité plus ancienne que la transition actuelle.

« Les autorités Maliennes font de leur mieux pour donner de l’électricité. Voici la centrale de Kita, regardez bien les nombres des panneaux. Des millions de cœurs pour Assimi Goïta D’AES. » C’est la légende qui accompagne 5 photos de « la centrale solaire de Kita » publiées par cette page Facebook le dimanche dernier, 7 avril 2024. Sur les photos, on peut voir des centaines de panneaux sur une grande superficie.

 

Sur l’une des photos, il est écrit sur une plaque « Bienvenue sur le site D’Akuo Kita Solar », et sur une autre, on aperçoit des gens arrêtés auprès des panneaux. Ils ne sont pas identifiables, mais semblent être des travailleurs ou des visiteurs sur le site.

La publication totalise plus de 1980 réactions, 450 commentaires et 228 partages.

Dans les commentaires, les internautes sont partagés. Certains partagent cette affirmation, tandis que d’autres prétendent que l’infrastructure existe bien avant la transition.

On retrouve les mêmes photos publiées récemment par d’autres internautes, comme ici par exemple.

 

Genèse du projet solaire à Kita, lancé en mars 2019

Une recherche avec Google Lens nous a permis de retrouver plusieurs photos similaires sur différents sites web qui traitent de l’énergie solaire dans différents pays d’Afrique dont le Mali, la Namibie, l’Afrique du Sud, le Cameroun, … des articles qui portent tous sur l’énergie solaire.

Pour plus de précisions, nous avons procédé à une recherche de mots clés sur Google, avec les mots et expressions : « Mali – énergie renouvelable – Centrale solaire – Kita ». Cela nous a permis de trouver des articles rédigés par différents sites sur  la centrale solaire  de Kita (1, 2, 3) qui datent  tous de l’an 2015, 2019 et 2020. On retrouve les différentes images dans ces articles qui donnent tous des informations sur le la centrale solaire de Kita.

Cet article de MaliWeb, publié le 11 mars 2019, fait un compte rendu de la pose de la première pierre de la centrale solaire photovoltaïque du Mali a eu lieu le 8 mars 2019 à Kita. Il s’agissait d’un projet de construction d’une centrale solaire à Kita Ouest, présidé par le ministre de l’Énergie et de l’Eau de l’époque, visant à augmenter la production d’énergie renouvelable au Mali. D’une capacité de 50 MW et d’un coût estimé à 53 milliards de FCFA, cette centrale devrait couvrir 107 hectares et installer plus de 187 000 panneaux solaires. Le projet est mené en partenariat public-privé avec la société AKUO KITA SOLAR, et vise à renforcer l’économie locale et à promouvoir le développement durable.

Selon cet article publié sur le site web d’Akuo, la centrale solaire de Kita, de 50 MWc a injecté en mars 2020 ses premiers kilowattheures dans le réseau malien.

Ici, le journal Jeune Afrique rapporte que la signature du projet de la centrale solaire de 50 MW à Kita remonte à 2015. Le groupe énergétique français Akuo Energy avait conclu une convention avec l’État malien pour la construction et l’exploitation d’une centrale photovoltaïque à Kita.

C’est suite au coup d’État du 18 août 2020 que la Transition a débuté au Mali, et Assimi Goïta n’est devenu son président qu’après sa prestation de serment le 7 juin 2021. Cela confirme que la centrale solaire photovoltaïque de Kita existait bien avant l’arrivée au pouvoir du colonel Assimi Goïta. Elle n’est donc pas un projet initié par les autorités de la Transition.

Crise énergétique sans précédent au Mali

Ces publications surviennent dans un contexte où la population malienne est confrontée à une pénurie d’électricité sans précédent. Les auteurs cherchent à présenter la centrale solaire de Kita comme l’une des solutions apportées à cette crise énergétique que le président de la transition a lui-même qualifiée de « sans précédent. »

Koumba COULIBALY

Partager

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Téléphone

Email